Internet

C’est officiel, Spidart est en redressement judiciaire suite à la décision du tribunal de commerce de Lyon. La bonne nouvelle, c’est le concours probables d’investisseurs annoncé par Nicolas via un mail reçu à l’instant.

A tous,

Je vous annonce que le Tribunal de commerce de Lyon vient de prononcer ce jour, la mise en redressement judiciaire de Spidinvest (Spidart), assortie d’une poursuite d’activité.

Concrètement cela veut dire que le Tribunal de commerce de Lyon a pris en compte les éléments que nous lui avons soumis et plus globalement, qu’il croit en Spidart, en vous, en les artistes et en nous.

Et ce d’autant plus qu’après de nombreux échanges, je suis heureux de vous annoncer que nous sommes en discussion avancée avec des investisseurs industriels du secteur, qui partagent notre souci de préserver les intérêts de l’ensemble des parties prenantes et le devenir de Spidart.

Je comprends que vous puissiez être inquiets et que vous vous posiez de nombreuses questions (croyez bien que je lis tous vos commentaires et autres posts).

Ceci étant, l’ensemble de ces éléments constitue plutôt une bonne nouvelle; rien n’est évidemment gagné et nous devons rester vigilants.

Je m’y attache et m’investis totalement en ce sens.

Je ne manquerai pas, bien entendu, de vous tenir informés, même si les contraintes attachées aux discussions en cours m’imposent d’être prudent quant à la bonne marche et à l’issue des négociations.

Je reste plus que jamais persuadé qu’ensemble et soudés, nous réussirons.

Nicolas

Bon courage à toutes l’équipe, aux artistes et membres !


commentaires

  1. Sara A de Saint Hubert affirme: décembre 3, 2009 at 10:28

    Je suis certaine que Nicolas Claramond va trouver un repreneur qui permettra au label de survivre à cette crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.