Musique / clip

Quand Muse reprend Where The Streets have No Name, c’est juste énormissime. Surtout quand The Edge est lui aussi à la guitare. Ceci a eu lieu lors du magique festival de Glastonbury 2010. Prenez du pop corn et une binouze, ça vaut le détour !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.