Actu internationale

Le vol Air France 164 entre Paris et Bangkok a été intercepté par un MIG 29 à 6h10 heure locale lorsque l’avion est entré dans l’espace aérien indien.

Les communications entre l’avion et le sol étaient coupées et le signal radar d’identification de l’avion était lui aussi en panne.

Du coup un MIG 29 a été dépêché sur place afin de voir quel était cet avion. Les communications sont par la suite revenues.

L’avion de combat est ainsi retourné à sa base et l’Airbus a continué son voyage.

La question que l’on se pose : qu’aurait-il pu se passer si le système de communication de l’appareil n’avait pas refonctionné ? Comment peut on alors faire la différence avec des pirates ?

Source BNO

EDIT : selon LouisVolant, qui du coup prote bien son nom, il existe un code de signaux en vol et l’avion aurait alors du suivre le chasseur pour se poser


commentaires

  1. En fait ce qui se passe, c’est que les avions de chasses se mettent à hauteur du cockpit de l’avion de ligne, lui donne ordre de les suivre (il se penchent alternativement à droite, puis à gauche, etc. ce qui veut dire en gros “suivez moi”).

    Si l’avion de ligne les suit, alors ils l’escortent jusqu’à un aéroport, où la police réceptionne l’avion, et voit si il y a des pirate à bord, ou bien la raison pour laquelle l’avion n’a pas répondu.

    Si l’avion ne suit pas les chasseurs en vol, là ils peuvent passer à l’étape supérieure…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.