Internet

Je ne vais pas revenir sur les pratiques plus que douteuses de très nombreuses pompes funèbres. Je vais rester sur un domaine que je maîtrise un peu plus (n’étant pas mort moi même).

Suite au décès soudain, et prématuré, de Guillaume Depardieu, j’ai posté une petite brève hier en fin d’aprem. Un peu sonné car il n’était pas beaucoup plus vieux que moi, et puis parce que je n’aimais pas vraiment ce garçon : rebelle, mais trop extrême et souvent défoncé sur les plateaux TV. Mais quel acteur ! et quelle force de caractère avec tous les pépins qu’il a eu.

Je respectais cela, d’où le petit article.

Mais la vie suit sa route, et ce matin je cherchais quelques infos sur le garçon afin d’en savoir un peu plus. Comme souvent on va à la rencontre de l’autre trop tard. Mais qu’importe.

Je google donc mort de Guillaume Depardieu afin de trouver un dossier complet, et j’ai eu comme un choc :

Agression par les pubs de magazines people (ou non d’ailleurs)

Ni une ni deux je me lance dans un article incendiaire : “les enflures, vraiment ils pourraient attendre quand même !”

Et puis, en même temps que j’écris, les choses bougent. Et si j’étais pareil ? Tijuana est un blog généraliste. On parle de tout et donc forcement des people. Quand ils meurent aussi !

Quel est l’objectif de Tijuana ? Partager des articles et des avis sympa avec les autres éditeurs du site, et gagner trois sous.

Gagner 3 sous. Gagner 30 000 sous. Quelle est la différence finalement ?

Quand je poste un article sur Depardieu, est ce pour lui dire au revoir, ou pour faire des thunes? Est ce que quand je recherche “Mort de Guillaume Depardieu”, c’est en effet pour trouver des infos ou seulement pour voir mon positionnement ?

Au final, je ne suis plus très sûr d’être si différent des enflures que j’allais vilipender.

J’espère que non. L’avenir le dira. En tout cas je change le titre de l’article. “Le business de la mort” devient “Suis-je une enflure ?”

Et la prochaine fois, je noterai ce qui me passe par la tête lorsqu’un people meurt. Je serai peut être officiellement une enflure. Et puis je vais créer un catégorie Pro Bono pour ça, ainsi l’effet supplantera la potentielle tentation

Et vous (qui blogguez people), vous êtes des enflures ?

EDIT : bon, les journaux qui font de la pub pour vendre leur contenu, en l’ocurrence je trouve ça pas cool mais c’est leur boulot. Par contre ça :

Je commente même pas. Gerbant !!! Je vais vraiment virer les pubs pour les décés dès que j’ai le temps de paramétrer tout cela.


commentaires

  1. Eh oui ils surfent sur ce qui buzze…cest regrettable mais cest tjs comme çà !

  2. C’est beau le web, hein 🙂

  3. Disons que tout dépend du pourquoi et du comment.
    Si tu postes (comme, te connaissant, j’ai la prétention de savoir que tu le fais) sur des sujets qui te tiennent (plus ou moins) à coeur, et qu’au passage du récoltes 3 sous, alors non, tu n’es pas une enflure.
    Si, comme je l’ai vu faire dans certains grands médias, tu préparais des nécrologies pour la plupart des “people” en sursis (vieux, malades…) en calculant, d’après les tendances Googleliennes, combien de visiteurs pourrais récolter, et qu’en regard de ton taux de transfo/fidélisation/click, tu étais en mesure d’en déduire un budget AdWords qui maximise tes gains, alors là oui, tu serais une enflure. Une grosse.

  4. Zalamite affirme: octobre 14, 2008 at 3:57

    Enfin ….. Un blogueur qui se pose une vraie question existentielle sur sa pratique et sans se faire de cadeaux.

    Je dois avoué que cela faisait très très longtemps que je navigue de blogs en blogs et je vois toujours la même médiocrité et toujours autant de petites personnalités se prendre au sérieux et ne jamais prendre de recul vis à vis de leur pratique du blogging, ou tout du moins un vrai recul tel que tu viens de le faire.

    Je n’ai pas encore de blog parce que justement cette “blogosphère francophone” je ne tenais pas en faire partie de part toutes les dérives et toute l’odeur de merde qui reflue.

    Je crois sincèrement que le blogging est le contre-exemple de la monétisation à outrance justement, je ne dis pas qu’on ne puisse pas faire 2 ou 3 sous pour financer l’hébergement ou autre, mais être dans une démarche de faire du chiffre va exactement contre ce que les blogs dénoncent des “medias classique” (pressions commerciales, aucune éthique, surfer sur la pensée unique du moment, redac chef sur le dos etc …).

    90% des blogs qui visent le haut du panier sont exactement ce qu’ils dénoncent, des pompes à fric, la recherche du scoop absolu, être dans les premiers à relayer une info pour paraître soit disant sur la “vibes” et ce sans même la vérifier ni faire aucun travail de valeur ajoutée bien trop souvent, juste faire 2 ou 3 recherches, mixer les infos et faire un billet à l’arrache.

    Je ne poste que rarement des commentaires parce que bien souvent cela ne vaut pas le coup que je prenne le temps de répondre à des sujets que je trouves inintéressants, mais là c’est une question très importante que tu te poses et si tu te la pose c’est que tu as déjà une partie de la réponse, l’autre partie de la réponse va découler de l’évolution de ton blog.

    Par contre si tu oublies cette question la réponse est cristalline ….

    @ bon entendeur Salut

  5. Petit rappel, quand on clique sur un lien publicitaire cela coute de l’argent a celui qui l’a mis, en l’occurrence les charognards… je vous laisse je m’en vais faire quelques requetes 😉

  6. @Zalamite : très juste tout ce que tu dis. Très intéressant à lire aussi.
    Mais au fond, est-ce si mal de vouloir faire un peu de sous avec un site/blog ? Je ne pense pas… Alors certes, comme les publicités à la télévision, on peut râler de voir autant de pub sur les sites (surtout les blogs de buzz d’ailleurs), mais il faut savoir que s’il n’y avait pas cette pub, ces blogs disparaitraient (tout comme les chaînes de télévisions). On perdrait alors une grosse mine d’informations (même si celle ci n’a pas toujours un grand intérêt comme tu le précise).

    @Tijuana : la première photo : comme tu dis, après réflexion : pourquoi pas ? Tout comme toi et d’innombrables autres sites, ils surfent sur l’actualité et profitent du buzz, même quand celui ci n’est pas une bonne nouvelle. (le trash a d’ailleurs tendance à faire grand bruit)
    Ils ont le budget pour en faire la publicité, ils en profitent, et après tout, ils ont raison puisque ça leur ramène de nouveaux visiteurs qu’ils fidéliseront peut être.
    Toi, c’est autre chose : tu mets volontairement de la publicité (ciblée) sur ton site, justement pour monnayer un peu le blog, mais alors il ne faut pas s’étonner de voir ce genre de publicités s’afficher. Saches quand même si tu ne le sait pas déjà que tu peux filtrer certains annonceurs (tes concurrents par exemple).
    C’est vrai que la deuxième capture fait gerber… A la place des annonceurs, j’aurai un peu honte personnellement. M’enfin bon…

    @HawkEye, @weetabix (déjà croisé sur Sinuscom je crois 😉 ) et je crois aussi @Didier (WRI ou le Hub ?) : héhé, excellent de vous trouver là !

  7. Hugues affirme: mai 9, 2009 at 5:38

    Bonjour à tous les blogueurs,

    Je me retrouve par hasard sur ce blog et je suis consterné par votre manque de recul, contrairement à ce qui a pu etre marqué plus haut !!!!

    Comme vous le savez la presse papier se vend de moins en moins, les journaux ont le choix entre crever la gueule ouverte faute de lecteur, faire du sensationel pour vendre un maximum et/ou se faire racheter par un gros industriel pour être utilisé comme arme de propagande massive !!! et faire gagner du fric a ce dit industriel avec ce genre d’article !!!

    Après tout qu’attendez vous des journalistes, qui ne sont que des intellectuels prostitués comme dis si bien john swaiton ancien redacteur du New york time…

    Les journalistes comme des bonnes gagneuses vont donc tendre leurs culs la ou il y’a du fric, pour en ramener un maximum a leurs macros, car tout comme des putes si ils ne ramènent pas assez de fric, leurs macros se chargent de les dresser et de les briser !!!

    Les journaux n ont plus comme objectif premier de vous informer, mais de faire gagner du fric a son proprietaire, pour cela ils doivent faire des articles qui interessent un maximum de lecteurs !!! (ou défendre les interets politiques et industriels du proprietaire du journal)

    Donc qu’attendre des leur part ? Quand on sait que des centaines de milliers de francais vont comme des charognards attirés par l’odeur du sang rechercher a se repaitre avec de la viande encore fraiche d’un mort et de la souffrance d’une famille endeuillée !!!

    On est dans une économie de marché, si vous créez une demande même malsaine, il y’aura forcément des gens sans scrupules pour y répondre !!!

    Alors je me demande une chose qui sont les enflures !!! Les journalistes qui obeissent aux regles du marché pour vendre leurs torchons et plaire à leurs patrons, ou les charognards qui même en ces circonstance tragique se foutent du respect à la vie privé et de la souffrance des proches de Mr Depardieu.

    Après il est normal de vouloir rendre hommage a un acteur reconnu, de parler de sa carrière ou même de ses engagements ses combats (les maladies neusocomiales pour Guillaume), mais parler de sa vie privé de ses problèmes avec sa famille par exemple ce n’est pas acceptable !!!

    Quand un être aimé decede, on veut se souvenir que des meilleurs moments, et non des pires !!!

    Après qu’un hommage vibrant a un “people” qui nous quitte fasse gagner de l’argent à celui qui l’edite ne me choque pas, par contre faire de l’argent en se servant des desirs morbides d’un certain public c’est tout simplement innacceptable !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.