Sport

Deuxième étape dans les présentation de la teuf d’Otto : les metzins : il y en a pour tout le monde : bourrin, cintres, geek … un photo vaut bien des encyclopédies

Il en manque et les noms peuvent être inversés : ce qui est bien à Metz, c’est que chacun est le boulet d’un autre.


commentaires

  1. Moi tout ce que je dit pour ma défense, c’est que quand on écrit Ricars et pas Ricard (http://ajaja.fr/159.htm) et que l’on est Marseillais, on laisse les Messins tranquile !!! 🙂

  2. juste pour préciser que l’on dit “Messins” et pas “Metzins” 🙂

  3. BienRoux je me demande qui c’est …. bon amusement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.