Sport

Au Mexique, le Catch appelé là-bas Lucha Libre est une véritable institution, je peux en témoigner. Et parmi tous ces lutteurs mi-comédiens mi-cascadeurs (ouais même si c’est du chiqué, c’est quand même super sportif hein ) mais aussi demi-dieux, il y en a un, nommé Mascarita Dorada, qui virevolte vraiment plus que les autres. Quand on regarde la vidéo, on se demande vraiment où est le trucage.

crédit : flickr

le site des catcheurs de Lucha Libre : superluchas.net


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.