Actualité en France

D’après Christine Albanel, sur les logiciels libres on peut également avoir des pare feux et en plus les éditeurs en fournissent des gratuits. Même si le ministère de la Culture utilise Open Office, on se demande quand même comment une personne aussi incompétente en informatique de base a réussi à faire voter cette saloperie de HADOPI.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.