Actualité en France

Il était tôt ce matin quand un dangereux psychopathe a littéralement décimé un bataillon entier de grognasses.

“J’avais peur pour mes enfants, ma femme et moi ne dormions plus. J’ai vu la bombe et là j’ai pété un cable. J’étais comme fou et rien ne pouvait plus m’arrêter.”

Voici en substance ce qu’a déclaré le forcené à la fin de son petit déjeuner. Cela était pourtant prévisible et devait arriver un jour ou l’autre. Cet acte sanglant restera comme le premier point noir d’un été qui se déroulait jusque là très bien.


commentaires

  1. Enfoiré ahah :)))

  2. J’ai deux nids à côté de la piscine, dans le cabanon/cuisine d’été, et dans le rail de la porte coulissante… piscine où je nage au milieu et dont j’ose plus approcher les bords tant elles s’y abreuvent… et la nuit, attirés par les lampes: les frelons…

    Je me fait bouffé par les moustiques chaque nuit.

    Vive la nature ! J’adore !

  3. Si tu veux pas de grognasses, j’échange volontier mon appart à istres contre ta baraque et la piscine…

  4. @Semageek

    Ah ouais, mais non, j’aurais du préciser que j’y suis qu’en vacances… mon appart, même à Bandol, n’a rien d’extraordinaire, même pas de balcon… et un bar qui fait trop de bruit en face.

Répondre à Julien (JaXX.org) Banchet Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.